Houba, Bouvier d’Appenzell, 1ère semaine

L’animation est quasi permanente, quelques moments de calme permettent de voler des photos. Houba'story 5326 Houba est monté sur ressort, sans le savoir nous avons bien choisi son nom. Ce n’est pas un Appenzell c’est un Jack Russel ! Lorsque nous préparons les gamelles, BB Bou fait des bonds de trois fois sa hauteur et tout à l’heure il a sauté sans le moindre élan dans le fauteuil alors qu’il était encombré par une lourde chaussure coincée dans la gueule. Il est fétichiste : sa passion pour les chaussures est telle, que s’il avait le choix entre être enfermé dans le placard qui leur est dédié  ou une cuisse de poulet, je ne suis pas certaine qu’il choisirait la cuisse ! Houba a une autre passion : le dé-jardinage. Arracher les branches, couper les tiges, manger les feuilles et “rouziguer” les morceaux de bois. Ce matin il s’était coincé un morceau de bois dans le palais, à peine libéré par son infirmière préférée, il a recommencé. Je vais finir par me mettre au prozac, en plus il paraît que ça fait maigrir.

 

Houba'story 5254Alors, bilan de la semaine : propre la nuit OK, la journée caca OK, pipi on zappe, Non = OUIUIIII,  Assis = ça a l’air acquis,  Viens  = avec plaisir si j’ai pas plus rigolo à faire ; 3 rouleaux de sopalin, 2 serpillères, des griffes et des traces de quenottes (ce ne sont pas des dents mais des lames de rasoir)  plein les mains et sur le visage, et …….. des éclats de rire et beaucoup de plaisir ! Et ce n’est surement pas Savana qui me contradira . Suite  Houba, Bouvier d’Appenzell, samedi 26 janvier

 

  

 

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...