Houba, bouvier d’ Appenzell, leçons de savoir vivre

Houba-1-an 3526Le mois dernier au retour de la Nationale d’Elevage, je me suis jurée de transformer mon « rouleur de mécanique » en parfait Appi galant. Aux grands maux les grands remèdes : en premier lieu, j’ai commandé un mélange d’herbes (Scutellaire, Camomille, Houblon, Passiflore et Mélisse officinale) censé calmer la libido du marsupilami. J’en ai profité pour tester le mélange « anti stress » pour Savana et des friandises-récompenses à base de 100% de saumon (ils adorent, mais l’odeur !…. Pur poisson séché J)  Merci Gilda pour le site : http://www.canidirect.fr/complements-alimentaires/11-down-boy-anti-pulsion.html

Houba-1-an 3517En second lieu, trouver un(e) comportementaliste pour bosser au milieu d’autres chiens. Au club canin, Tiffanie donne le cours d’agility junior ou suit le cours d’agility compet. aux horaires ou ce serait possible, donc, je me mets en chasse … Maxime Lullier  http://www.cynoccitan.com/Presentation.html avec son master en Ethologie et ses interventions comme formateur à l’école vétérinaire de Maison Alfort, m’inspire confiance. Pour le premier rendez vous je dois attendre le 27 mai, « l’évaluation » a lieu sur son terrain dans la campagne Melgorienne. Bien sûr pas de numéro de rue, ce n’est pas une rue, le GPS m’annonce que je suis arrivée alors que je ne vois que des champs de part et d’autre d’une petite voie de campagne ou 2 voitures doivent avoir du mal à se croiser. Pas de panneaux, je passe devant un terrain partiellement clôturé avec un véhicule garé, mais toujours aucune indication, je continue, rien en vue. Vive les portables : j’ai dépassé le terrain (tout récent et par conséquent sans identification) Il fait très chaud, le sol est sec, la végétation, comme brulée par le soleil a été « tondue » mais ce n’est pas de l’herbe plutôt du genre chardons. Le chien de Maxime est un chien loup tchèque, du genre qui en impose. Môssieur Houba tente d’impressionner l’armoire a glace poilue en grognant mais comme il n’impressionne personne, il finit par ignorer. Les 2 « pur mâles » cohabitent sur le terrain, mais Houba refuse de « travailler » il ignore les ordres.  Cette première prise de contact me laisse dubitative, ce que ne manque pas de remarquer  mon interlocuteur. Mais je n’ai rien à perdre, je prends rendez vous pour un premier cours collectif.

Avant de partir je fais part de mes difficultés à faire sauter le zébulon DANS la voiture. Le comble pour un marsupilami, sauter sans raison, partout, sans élan, OUI mais sur ordre, c’est « si j’en ai envie » (en général monter en voiture pour partir en promenade, no souci ; mais au retour … je donne l’ordre gentiment, joyeusement, avec un jouet, en courant vers, j’intime, je négocie, et… soit je capitule (faute de temps) et soulève mon chien corse, soit au bout de précieuses minutes, le zébulon zébulone l’air innocent comme si il venait d’entendre à la seconde. Maxime, clicker en main, descend la kennel et, sur le sol ” dedans, clic, récompense”, une douzaine de fois, puis kennel dans l’auto, 5 ou 6 fois. OK avec lui, mais de retour at home ???  4 séances plus tard Zébulon ne se fait plus prier pour sauter dans l’auto et tire beaucoup moins en laisse. Les secrets ?? bientôt ….

au Peyrou 3861

suite  Houba, bouvier d’ Appenzell, leçons de savoir vivre (suite)

Vous aimerez aussi...