Madagascar – Ranohira – le parc d’Isalo

IMG_3619Le Relais de la Reine véritable oasis, une halte anachronique à faire absolument. Calme, absence de poussière, pas d’odeur de brûlots, des fleurs dans les allées …  Seuls quelques détails nous rappellent que nous sommes sur l’ile rouge : Le lit minuscule alors que la chambre est gigantesque, les plus de 1m60 qui ne tiennent pas debout dans la douche de la baignoire (salle de bains mansardée), un spot unique à l’entrée, un filet d’eau en guise de débit et, le black out (coupure du courant) entre minuit et 6h du matin – Si il y a un accessoire à ne surtout pas oublier pour voyager à Mada c’est la lampe électrique -.

 

Départ à 7h45 pour le parc d’Isalo, enfin pour la ville de Ranohira d’abord ou les formalités de réservation du guide (obligatoire) sont très longues. Rado s’y colle tandis que nous arpentons la bourgade bigarrée et vivante. Le parc d’Isalo est  l’un des plus fréquenté de Madagascar.

 

 

 

Le guide du parc monte avec nous pour les 3 km de piste déglinguée, avant le point de départ de ce “mini trek”, soi disant facile. On se croirait au cirque de Moureze du côté des rochers de granit ravinés. IMG_3608 - Version 2

 

Côté faune et flore, c’est le désert au sens littéral : végétation grillée par le soleil, quand ce n’est pas par un des multiples incendies qui ravagent Madagascar en permanence. Il doit faire 35° et il n’est pas 9h du matin. Pas une once d’ombre et nous grimpons (moins vite que le thermomètre). Nos pas soulèvent une poussière ocre qui colore nos tennis et nos jeans jusqu’aux genoux .Après quelques heures de marche dans la chaleur et la rocaille, la récompense est un trou d’eau avec une cascade : piscine naturelle , entonnoir à touristes.

 

Suite

Vous aimerez aussi...