RN 7 – Ambositra – Fianarantsoa

IMG_0691Nous parcourons des kilomètres de route sans voir d’habitation. Dans une montée, une famille est à l’oeuvre près de sa maison de poupée. Les hommes travaillent le bois, une petit fille pile des graines.

IMG_0696Nous ne saurons pas de quelle ceréale il s’agit : nous sommes tellement curieux les uns des autres que les questions fusent de part et d’autre et Rado a bien du mal à tout traduire. Qu’importe la barrière du langage, l’échange est chaleureux. Ils nous touchent timidement, les “vasa” sont rares par ici, nous sommes des curiosités. Des bonbons pour les plus jeunes, une trousse de toilettes pour la grand mère (le respect dû aux anciens est primordial à Madagascar) elle commente et nous mimons, le miroir, le peigne, la brosse à dents, le dentifrice, le savon.  Nous n’achetons rien mais l’homme glisse un billet au chef de famille. Nous aimerions tellement garder un contact, mais ils n’ont même pas d’adresse postale. Signes d’amitiés et nous repartons.

IMG_0685

Pas de village à l’horizon et pourtant, partout, tout le temps, des piètons qui transportent de maigres denrées ou de l’eau sur la tête ou des matériaux sur des chariots de fortune. Personne en vue et à la seconde ou la voiture s’arrête des enfants jaillissent de nulle part. Help, il me faut un arrêt wee-wee. Sur le bord de la route c’est mission impossible. Je réclame une pause bistrot mais vu la tête du duo chauffeur-guide, je comprends qu’il ya de fortes chances pour que je continue à me tortiller pendant les 1h30 de route qu’il nous reste à parcourir.  Rado a une idée, il passe un coup de fil à un copain pasteur qui vit dans le coin. Nous voila sur les pistes jusqu’àu hameau, le pasteur ouvre son cloitre. Par chance, il accueille parfois des groupes folkloriques et dispose d’un “toilette” Sauvée, en plus le coin est paisible et bénéficie d’une très belle vue.

 

Nous arrivons à Fianarantsoa au Tsara Guest House alors que la nuit commence à tomber. Alexxandre accepte pour la première fois de partager l’appéritif avec nous. Nous dinons, comme chaque soir, avec Rado dont la culture nous enchante. Crevettes au riz sauté,  fruits frais et direct au dodo, la journée a été longue.

Suite

Vous aimerez aussi...