Madagascar – la maison de Marovasa be

IMG_3756

IMG_3766La plage de sable blanc est vierge. A marée basse nous jouons à sauver les grains de café échoués en les rejettant au large. Les rares villageois rencontrés sur la plage sont aussi curieux de nous que nous le sommes d’eux. Ils n’ont rien à nous demander, un sourire et c’est tout. Charles Gassot avec son ONG a construit le puits, l’école et le village vit bien.

Les baobabs de la baie de Maromba poussent en bordure de mer. Les ilots de rochers calcaires si particuliers sont appelés tsingy. La brise est permanente, elle incite au moura mourra “doucement” .

Nous sommes invités à aller admirer le “baobab mâle”, effectivement un beau symbole masculin  😀 . IMG_3785IMG_3787

 

Les malgaches viennent déposer des offrandes pour la fertilité à ses pieds : des fleurs, des coquillages et même des piécettes. Notre accompagnatrice ne faillit pas à l’usage (nous apprendrons la veille de notre départ qu’elle attend un bébé – rien à voir avec la magie baobadienne quoique …)

 

 

Retour à la maison pour un cours de cuisine avec le chef : poulet coco et rougail, le barman lui m’apprend comment on fait un vrai ti-punch. Un lémurien dort à côté de la cuisine. Il nous regarde gesticuler et se rendort.

A suivre

 

Vous aimerez aussi...